Les entreprises

 Quel que soit votre statut  vous avez des droits ouvrants sur des prises en charge.

Qui a des droits ? Tout le monde, à condition d'avoir cotisé l'année précédente. Même très peu.


 Un peu complexe ? 

Cliquez >>> 

Ou contactez-nous 

padlet (7).png

Prise en charge 

100%

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Les organismes financeurs

 Cliquez sur les logos  pour aller sur les sites 

Les tarifs

 Les tarifs dépendent de plusieurs facteurs. 

De votre statut, de vos droits, des modalités  de la session. 

 C'est pourquoi, nous vous demandons de   nous contacter.

Nous vous informerons en fonction de votre situation. 

Je ne connais pas mes droits !

Les formalités

DLB s'en occupe!

Pour toute demande de prise en charge, DLB gère l'administratif avec les OPCO ou FAF, ou l'Etat concernant le CPF.

  1. Vous recevez le programme. Vous signez le devis, la convention, et la demande de financement.

  2. Si vous passez par le CPF, vous faites la commande via le site .

  3. Lorsque DLB reçoit l'acceptation du financeur, la formation peut démarrer.

  4. Vous recevez la convocation avec le lien extranet et le livret de l'apprenant.

  5. A la fin de la session, DLB remplit les attestations de présence, le certificat de réalisation, vous les envoie, ainsi que les enquêtes de satisfaction.

nb : nous ne vous demanderons jamais vos identifiants. Question d'éthique.

Les particuliers

2_edited.jpg

Prise en charge 

100%

Tous les programmes signalés par ce badge sont finançables par le biais du CPF.

« L’acquisition de compétences liées à l’exercice de la fonction de chef d’entreprise, concourant au démarrage, à la mise en œuvre et au développement du projet de création ou de reprise d’une entreprise et à la pérennisation de son activité ». 

 Décret (n°2020-1228 du 8 octobre 2020)  

 

Pour toutes les formations, vous pouvez aussi procéder à un paiement privé.

DLB est exonéré de TVA, ce qui vous permet de faire 

une économie de 20%. 

Nous contacter pour connaître le tarif "particulier".